Jusqu’au 15 janvier 2023, à travers une expo interactive intitulée « Evolution », le Centre de Culture Scientifique (CCS), situé sur le campus de Parentville à Couillet, décortique les rouages de l’évolution des espèces à la base de l’incroyable diversité de la vie sur Terre.

Deux squelettes, l’un de girafe, l’autre, d’un rat des rizières montent la garde à l’entrée de l’exposition « Evolution » du Centre de Culture Scientifique de Couillet. Ces spécimens sont deux exemples choisis parmi la diversité des êtres vivants qui peuplent notre planète. À première vue, ils sont très différents. Mais, en les observant de plus près, on note quand même certaines similitudes (le nombre de vertèbres du cou par exemple). Auraient-ils un ancêtre en commun ?

La nature présente une incroyable diversité d’organismes vivants, fruit de milliards d’années d’évolution. Comment expliquer la diversité des formes de vie rencontrées sur Terre ? Comment les organismes vivants évoluent ? Comment de nouvelles espèces apparaissent ? Comment des espèces disparaissent ? Où se situent les humains dans le grand buisson de la vie ? Les êtres vivants évoluent-ils encore de nos jours ?

L’expo « Evolution » répond à ces questions grâce à des vidéos, des jeux, des énigmes à résoudre, des observations au microscope, des modules interactifs, des manipulations, des panneaux didactiques, des squelettes, des spécimens naturalisés, des fossiles, de nombreuses maquettes,…

© Irma Marie

Dans les pas de Charles Darwin

L’idée que chaque espèce présente sur Terre (y compris l’être humain) se transforme progressivement d’une génération à l’autre a germé dans la tête de plusieurs scientifiques au cours du XIXe siècle.

Le plus connu de ces savants est le biologiste et naturaliste anglais Charles Darwin, né en 1809. Le parcours de l’expo démarre dans son jardin. Selon Darwin, les êtres vivants sont en constante évolution, grâce notamment à la sélection naturelle qui fait qu’au sein d’une même espèce, les individus les mieux adaptés à leur milieu survivent et se reproduisent davantage que les autres. Ils donnent ainsi naissance à de nouvelles espèces. Darwin a aussi émis l’idée que toutes les espèces, y compris les humains, descendent d’un ou de plusieurs ancêtres communs.

Charles Darwin a élaboré sa théorie à partir d’observations menées lors d’un voyage de cinq années autour du monde qu’il a accompli à partir de 1831 à bord du Beagle. L’expo propose aux visiteurs d’embarquer à bord du navire de Darwin pour une expérience d’immersion sensorielle. Grâce aux images exceptionnelles, aux sons…, on débarque aux îles Galapagos en 1835 avec le naturaliste. On ressent même le vent du large !

Comme Darwin, on observe et on entend les différentes espèces de pinsons qui peuplent les îles Galapagos. Tout en se ressemblant beaucoup, les espèces ont des becs différents suivant ce qu’elles trouvent à manger. Les pinsons mangeurs d’insectes ont un bec long et fin, les amateurs de graines l’ont court et robuste. Darwin comprend que les êtres vivants évoluent au cours du temps en fonction du lieu où ils vivent. Depuis, au gré des découvertes scientifiques, la théorie de Charles Darwin a été complétée et enrichie.

Au fil du parcours, les principaux mécanismes permettant aux êtres vivants d’évoluer sont expliqués grâce à de nombreux exemples et manipulations : variations génétiques, sélection naturelle, notions d’espèces, convergence, sélection artificielle, classification animale…

Et les humains dans tout ça ?

Les êtres humains ne sont pas oubliés. Ils apparaissent dans le parcours de l’expo comme une espèce parmi d’autres. Un arbre géant de l’évolution du genre humain est proposé. Il démarre de l’ancêtre inconnu que nous avons avec les grands singes et les chimpanzés pour aboutir à l’homo sapiens.

Plus loin, on fait la connaissance de LUCA, le dernier ancêtre commun de toutes les formes de vie actuelles et fossiles connues. À quoi ressemblait-il ? Quand est-il apparu sur Terre ?

À la fin du parcours, on s’interroge sur le futur de la biodiversité qui s’effondre inexorablement à cause des activités humaines: comment va-t-elle évoluer ? Comment la protéger ? À quoi ressembleront les animaux du futur ? Y aura-t-il par exemple des mille-pattes mangeurs de déchets de pneus ?

L’exposition « Evolution » est aussi foisonnante et intéressante que la diversité des êtres vivants qui peuplent la Terre. Adultes ou enfants, gageons que vous ressortirez de cette visite émerveillés par les stratégies développées par les êtres vivants pour s’adapter à leurs conditions de vie.

© Irma Marie

Infos pratiques

  • L’expo se visite du lundi au vendredi en groupe ou en famille, librement (un livret pédagogique est disponible à l’entrée pour les enfants) ou avec un guide (sur réservation). La visite guidée est vivement conseillée.
  • Le CCS est fermé le week-end sauf le premier et le troisième dimanche du mois.
  • Le premier dimanche du mois, le CCS propose des visites guidées de l’expo suivies d’un atelier.
  • Le troisième dimanche du mois (et aussi certains mercredis), le CCS propose des ateliers Tandem.
    Le principe ? Un duo adulte/enfant participent durant 2 heures à un atelier scientifique.
    Programme des activités du CCS, des ateliers Tandem, horaire et tarifs disponibles sur le site du CCS :
    www.ccs-ulb.be

Chroniqueuse / Photographe : Irma Marie