La première soirée d’Eté Divert’ s’est déroulée samedi dernier à la Ruche Théâtre Royal.

La soirée d’ouverture d’Eté Divert’, c’était le 23 juillet, à la Ruche Théâtre Royal. Au programme concocté par Divertiscènes, le public a pu apprécier dans la grande salle l’humour corrosif de Florence Mendez qui, à travers son spectacle « Délicate », a livré non sans mal une performance comique souvent appréciée et parfois controversée.


S’attaquant à des sujets personnels et sensibles comme le harcèlement scolaire, la maladie mentale ou encore le covid qui lui a laissé quelques séquelles de toux, Florence Mendez s’est parfois confrontée au public…sur le ton de l’humour, bien entendu. Sa première partie – et un remplacement momentané en cours de spectacle – était assurée par l’humoriste PE qui s’est fait connaître notamment par ses détournements de l’actualité durant la pandémie.

Les humoristes Florence Mendez et PE ont assuré l’ouverture du festival

Après le spectacle, le public s’est dirigé dans l’autre salle où se tenait un concert duo d’Aurélien Belle qui revisitait des standards de la chanson française. Eté Divert se tient jusqu’au 20 août dans trois lieux culturels Carolos: Le Théâtre Poche, le Marignan et la Ruche Théâtre. Une édition menée tambour battant par Lola Destercq, comédienne Carolo, qui y apporte sa vision et sa fraîcheur. « Il est question aussi de proposer un trait d’union entre le secteur culturel et associatif, de faire des liens entre les spectacles et les rendez-vous ludiques, de proposer un réel appui aux artistes et structures artistiques« , note-t-elle.

Un concert intimiste a rassemblé le public à l’issue du spectacle d’humour

Une pièce sous forme de Cluedo

Parmi la programmation, un spectacle étonnant sera donné ce vendredi 29 juillet à la Ruche Théâtre par La C Compagnie. « Quinte Flush », c’est le titre de la pièce de théâtre qui prendra la forme d’un Cluedo dans lequel le spectateur sera invité à découvrir le coupable. Le projet a été écrit il y a 8-9 ans et joué à Bruxelles.

Sur scène, cinq comédiens et une musicienne donneront vie à cette « murder party » inspirée d’une lecture sur une enquête participative. Le public sera emmené à Détroit où sévit le « tueur aux cartes ». L’une de ses victimes est l’ancienne fiancée d’un inspecteur de police prêt à tout pour le retrouver. Cinq meurtres sont commis et quatre suspects seront retenus.


« Tout le dossier est mélangé et il faut dépatouiller l’affaire. Cela implique une écoute active« , précise Christophe Maison, l’auteur. La C Compagnie proposera également une scène ouverte au Théâtre Poche le 12 août à 20h.

Informations et réservations : 0471/418226

Chroniqueur et photographe: Thomas Léodet