Cinéma

Jean-Jacques Rousseau, à jamais vivant

En 2014, le cinéaste de l’absurde, Jean-Jacques Rousseau, vivait un scénario digne d’un de ses films. Rejoignant le firmament, il laisse derrière lui une communauté de saltimbanques dévouée et terrassée. Nous avons rencontré Cimon Pança, assistant et bras gauche du réalisateur. Il évoque pour Sixmille.BE la mémoire de Jean-Jacques et le projet JJR Tour destiné à la gloire du cinéaste maudit.

Continue reading